Est-il utile d’analyser un vieux rêve? Conscience

Porter par la curiosité de savoir comment se passent le rêve chez les autres et comment ils le gèrent, je vois souvent revenir cette phrase « ça sert à rien d’analyser un vieux rêve car ça n’est plus actualité« .

Qu’en pensez-vous?
Est-ce qu’un rêve fait il y a 1 an ou 2 ans ne signifient rien pour vous?
Parce que c’est du passé, ça n’a pas d’importance?
Conservez-vous des vieux objets qui ne sert plus?
Une photo de vous il y a 5 ou 12 ans mériterait d’aller aux oubliettes? Sans intérêt? Poubelle?

Je ne suis pas d’accord!

tempête - Etats-Unis
©Tanguy Taffin Photography 2016 : Tempête aux US.

Si on se souvient de « ce » rêve c’est qu’il y a une raison, il nous a marqué. Pour certaines personnes, certains rêves les traumatisent, ça peut aussi être un cauchemar.
J’ai rencontré une magnifique jeune femme, MyLys*, il y a un peu plus d’un an (en 2015). Quand je lui ai parlé de mon projet de « rêve », ce blog avant son ouverture, elle a tout de suite été charmée. Elle m’a parlé de son « rêve traumatisant ». Cette année là, j’osais pas encore faire des interprétations en live.
Je l’ai recroisé cette année, et elle m’a raconté une fois de plus ce rêve, avec effroi.
J’ai vu la peur, la détresse, la tristesse dans son regard lorsqu’elle me parlait de son rêve. J’ai ressenti ce besoin de l’aider, c’est d’ailleurs le but de ce blog : aider!

J’ai rêvé d’un combat à l’épée entre mon copain et mon père. L’un d’eux devait mourir! Mais je ne voulais pas que l’un ou l’autre meurt!!! Mais je devais choisir lequel devait mourir!

Comme elle continuait de me parler de son « rêve traumatisant » (ces propres mots) et qu’elle n’arrivait plus à rêver depuis, je lui ai expliqué un des principes des rêves.

Les rêves sont seulement des images, des représentations que l’esprit fait pour nous indiquer quelque chose. Chaque personne, chaque objet, chaque animal qu’on voit, ce n’est pas « eux » qu’on voit, c’est la représentation qu’on s’en fait.

Son rêve indique « la mort » comme une fin, une métamorphose, et elle doit faire un choix entre la représentation du « père » et celle du « copain ».
Le « père » représente l’autorité, l’institution. On peut définir la représentation du père dans la conscience commune : Quand on est enfant, on prend exemple sur les parents.
Le « copain » représente selon MyLys, l’amour.
Elle a le choix entre franchir les barrières de l’autorité, ou faire évoluer celle de l’amour.

De même que pour le cauchemar de Vincent (dans la rubrique « A Propos »), ces images ne sont PAS la réalité, elles peuvent affecter un moment, tout dépend de la sensibilité des personnes.
Le cerveau est formidable!
Il ne sait pas faire la différence entre le fictif et la réalité!
Lorsque tu regardes un film, t’es projeté(e) dans le film comme si tu y étais, non? Tu as peur, tu ris ou tu pleures?
De même, le cerveau ne fait pas de distinction entre le passé et le futur.
Oui! Tu peux te repasser un mauvais moment dans ta vie, tu ressentiras les mêmes émotions!
Alors STOP de se repasser des mauvais films en boucle! On préfère les marrants, hein? 🙂

* Pour garder l’anonymat, le prénom de la rêveuse a été modifiée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*