Mauvais rêve : suicide et démon

Nuit brouillée, tourmentée. 
Voici ce que mon rêve me montre :

– Je suis en week end avec un groupe d’amis. Je vois une copine que j’aime regarder car elle est jolie. Elle s’approche de moi et son visage a, au dessus d’elle comme un visage transparent démoniaque. Elle m’harcèle. Je sens que je dois m’éloigner d’elle.
Une amie que j’adore est contente de me voir. Elle veut se suicider à cause de moi. Elle joue sur ma culpabilité et veut se suicider devant mes yeux. Je la sens très négative et je ne veux pas la voir. Je demande aux garçons de me séparer d’elle mais elle cherche à être devant moi. 3 garçons sont là pour nous séparer. Je ne sens pas bien.

Fin du rêve
——————
J ai très mal dormi. Les douleurs ne m’ont pas aidée à avoir une nuit très reposante. J’ai testé hier l’accupression du visage, pieds et oreilles. Le thérapeute m’a confirmé que j’étais en inflammation sur différentes parties du corps juste en stimulant des points du visage et pied! Fascinant!
Mon corps étant habitué aux douleurs, j’ai l’impression de moins les sentir. L’acupuncture a comme remis des choses en places. Niveau énergétique je sens une meilleure circulation globale du corps, une température du corps plus élevée, et un travail du corps inhabituel et dans le bon sens!

Ce n’est pas mon genre de raconter mes douleurs publiquement… et pourquoi je raconte ça?
Parce que mon rêve tourne mal. Ces 2 copines que j’apprécie énormément deviennent quasiment des démons. (D’ailleurs je vous déconseille de raconter vos rêves négatifs aux personnes concernées, elles pourraient le prendre comme une critique personnelle.).

Les 2 points négatifs du rêve, tu les vois?
Le suicide et le visage de démon

Décortiquons.

Le suicide… c’est un épisode récent de ma vie qui m’a travaillé. Je pensais que la vie était solide et j ai pu constaté que la vie pouvait basculer en peu de temps. Je pensais avoir résolu ce point là. Or il semble réveiller encore quelque chose en moi. (A chacun son rythme, ce n’est pas un thème aisé à aborder).
Pour voir la vidéo où j’en parle : 
http://www.ecoutetoirever.fr/…/respecte-toi-aime-toi-ne-pa…/

Quand je pense à “suicide”, je pense à des ratés de la vie (dans le sens de “se tromper” et non pas à des personnes), à un moment irrécupérable , à des gens qui perdent goût à la vie. Or la vie n’est pas un attachement à une seule chose.
Quand je pense au mot “suicide”, je pense à cette idée noire dans ma tête qui me dit des fois que mes douleurs pourraient s’arrêter avec la mort
(Je te rassure, c’est juste une idée passagère, rien de plus! J’ai encore tellement de rêves à raconter 😁.)

En développant ces idées à partir de mot clé du rêve. Je touche des points sensibles que je sens profonde en moi.
Ca résonne en moi quand je l’écris. Je ne peux pas nier le message. Les larmes me montent aux yeux. Ça me parle tellement quand je prends le temps d’y penser et de l’écrire. 
Je dois être à l’écoute de mon corps, admettre et accepter du repos.

Le visage du démon… 
Ce visage transparent n’est pas naturel. Il se met devant un visage de joie. Ce sont bien là, les paroles du démon, cette idée de mourir pour ne plus souffrir. Idée évoquée par mon amie et également ma référence au dessus. Message du démon.
C’est reconnaître que derrière certaines pensées négatives, elles ne viennent pas de moi, et viennent du “démon”, ou de la petite voix négative en moi, et qui n’est pas moi.
Sais tu reconnaître cette petite voix négative en toi?

Quand j’ai des douleurs fortes, sur plusieurs jours, que ça m’empêche de dormir, de me reposer, et surtout de rêver, j’en arrive à cette pensée forte de cesser la douleur, rapidement. Et je me rappelle qu’elle est passagère et que je dois prendre mon mal en patience

Tiens!? Patience?

Hier je parlais de patience et comment trouver une solution à mes impatiences? Je crois y avoir répondu à l’instant! Prendre mon mal en patience, lié au temps. Attendre. Ça répond à plusieurs questions que je me posais hier!

Tout ce que je livre là est très personnel, et c’est le pouvoir des rêves. Plonger au cœur de soi-même pour mieux se comprendre.
C’est aussi oser regarder au plus profond de soi, aussi bien sa part de lumière que sa part d’ombre.

Ici tu fais face à ma part d’ombre, tu sais, celle que peu de personnes osent montrer sur les réseaux sociaux. La norme veut qu’on soit tous heureux, beau, sexy, et parfait et sans gras.
Qui choisit pour toi, qui tu devrais être?

Hippocrate a écrit un traité : l’Art de prévoir les maladies du corps humain par l’état du sommeil
Je pense aussi que les rêves peuvent montrer quelle partie du corps est à soigner. Ici mon rêve tourne au mauvais rêve car mon corps souffre. Je n’ai d’ailleurs pas pu dormir toute la nuit. Tracassée par divers sujet, je n’ai pas pu trouvé le repos. Noter comme ma dernière phrase fait encore référence à la mort. (Phrase non prémédité). D’ailleurs le mot “prémédité” que je viens de choisir, se lie à “meurtre prémédité ?”. Encore la notion de mort.

En développement personnel, quand on veut changer, on parle de mort également. Un ancien toi qui meurt pour laisser place au nouveau toi.
Ici mon rêve parle peut être de désir d’être soignée et donc de faire mourir l’ancienne moi. Un nouveau départ, un autre cycle, une renaissance…

Est ce que tu comprends mieux ce que je fais des rêves? Vois tu leur utilité? Est ce que tu vois comment tu peux utiliser tes rêves?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*