Cache tes pouvoirs! N’en parle pas!

Sans tarder voici mon rêve :

C’est la fin d’une soirée à la maison. Je veux aider à ranger.
Je reçois un coup de téléphone d’un ami avec qui je n’ai pas eu de contact depuis des années. On se dit bonjour.
– Sais tu pourquoi je t’appelle?
– Oui! Joyyyeuuux Anniversaiiiire! et je commence à chanter fort en me dépassant. J’entends son sourire à travers le téléphone.
Je joue avec un petit garçon. On joue à cache cache. Le problème c’est qu’il disparaît vraiment. Je passe partout dans la maison en l’appelant… Et en ouvrant tous les placards.
J’ai comme une baguette magique que je n’ose pas utiliser de peur de montrer mes pouvoirs.

On voit plusieurs scènes, qui sautent d’une partie à une autre sans transition. Ce qui est intéressant dans la première scène, c’est l’appel de mon ami pour son anniversaire. En fait, demain est effectivement l’anniversaire d’un pote avec qui je n’ai pas pris contact depuis des mois.

Une chose les plus dure est de laisser partir des relations, tout simplement parce qu’elles ne mènent plus à rien. Quand nos vies divergent, ou quand la relation se transforme en dispute ou en incompréhension, car nous changeons avec le temps.
Tout comme nous mettons à jour notre ordinateur et/ou téléphone, il est également bon de mettre à jour ses relations.
Se demander simplement qu’est ce que j’apporte à cette personne là?
Et que m’apporte-t-elle?
Est ce que je me sens bien quand je pense à cette personne?
Est ce que j’ai vraiment envie d’être avec cette personne là? Ou je le fais pas habitude?

Parfois, oser voir la vérité en face peut faire mal. Parce qu’on est pas prêt, parce qu’on a pas envie de changer alors qu’on sait que maintenant, ça ne va plus.
Parce qu’une relation se fait à 2, lorsque que la communication ne passe plus, alors la relation en pâtit.
Bien sûr, j’assure l’autre côté de la relation, à moi de voir si oui ou non je souhaite maintenir la relation ou pas.

Dans mon rêve, mon ami me téléphone.
Comme Freud l’explique fort bien, le rêve peut être le reflet d’un désir profond. J’aimerai que mon ami communique avec moi. Le téléphone représente un moyen de communication.

Chanter était pour moi une épreuve difficile. Oser chanter était compliqué. J’ai peu à peu affronter ma peur, en chantant pour une personne en fin 2017. Puis en osant chanter en groupe , en karaoké avec un micro. Me dépasser.
Se dépasser c’est oser affronter ses peurs. Aller de l’avant. A vrai dire, les peurs c’est que dans nos têtes.
Généralement, on dit « j’ai peur de … » et non pas  » Tout le monde sans exception ont aussi peur de … ». Ce sont des histoires qu’on se raconte.
Rêver d’une de nos peurs, c’est commencer à vivre sa peur, à l’affronter en images. Et c’est très utile, car cette mise en situation te permet de commencer à toucher le problème, une première mise en relation. Quand ce contact sera établit une 2ième fois, elle sera moins terrifiante, comme elle a déjà été analysée une fois!
Il est intelligent notre cerveau non?!

J’ai comme une baguette magique que je n’ose pas utiliser de peur de montrer mes pouvoirs.

J’aime cette histoire de baguette magique que je n’ose pas utiliser… Nous avons tous une baguette que nous n’osons pas toujours utiliser! Nos compétences qu’on a peur de montrer, parce qu’on pense que tout le monde a cette compétence, où que les autres sont mieux que nous!
Ce rêve m’apprend que je devais plus mettre en avant mes compétences magiques! Qui pourrait servir aux autres!


Et toi, sais tu ce qu’est ta baguette magique et comment tu peux l’utiliser pour la mettre au service des autres?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*